ACTUALITES

Nouvelles consignes de tri : un premier bilan encourageant

La loi de Transition Energétique pour la Croissance Verte, dite LTECV, prévoit le tri de tous les emballages plastiques d’ici 2022 en France.

Au vu des bonnes performances de tri de ses habitants, le SMEOM a souhaité anticiper cette mise en place. Depuis février, tous les emballages plastiques rejoignent le bac jaune, et les papiers et cartons le bac vert. Les emballages en verre, quant à eux, sont à déposer dans les bornes du territoire.

 

Ces changements bousculent les habitudes, mais les chiffres démontrent que les citoyens se sont bien appropriés ces nouvelles consignes. En effet trois mois après la mise en place, les premiers résultats sont encourageants, et témoignent de la bonne volonté des habitants: + 17% d’emballages triés, + 12% de papiers et cartons, + 28% de verre et -5,5% d’ordures ménagères[1].

 

Par ailleurs il faut noter que le tri est un geste non seulement écologique et responsable, mais il impacte directement le coût de traitement des déchets, et donc la taxe d’élimination des ordures ménagères. Par exemple le coût de tri des papiers et cartons s’élève à 74€ la tonne, contre 240€ pour les emballages !

 

Il est donc très important de mettre les papiers et cartons dans le bac vert (et non plus dans le jaune), puisqu’ils représentent environ 70% du poids de nos déchets recyclables, hors emballages en verre. Ce geste citoyen permet de maintenir une imposition modérée pour chaque foyer du territoire.

 

 

 

 

[1] Chiffres comparatifs des premiers trimestres 2018 et 2019 en kg par habitant.